Revenir au site

Le brown-out

Quand c'est la panne de sens, c'est la panne d'essence

Le brown-out est ce sentiment, que dis-je, ce malaise, ou pour être plus précis ce mal-être que j'ai pu vivre lors de mes dernières années professionnelles en entreprise.

Pour replacer pour celles et ceux qui ne connaissent pas mon parcours (tu peux lire ma légende personnelle sur ce blog si tu le souhaites), avant de devenir agent de conscience, agent d’évolution et entrepreneur, j'ai été un ancien responsable commercial dans l'industrie de la santé, les dispositifs médicaux plus exactement.

La question à quoi sert ce que je fais, je me la suis posée beaucoup de fois. A rien était une réponse que j'ai eu du mal à entendre dans mon fort intérieur mais il m'a fallu admettre que c'était bien et bel le cas. Attention ce dont je parle est un sentiment personnel, mon interprétation, ma vision des choses. Loin de moi l'idée de rejeter tout ce que j'ai pu faire ou le travail de collègues. Je dois dire aussi que je ne pense pas que c'est mieux de faire de l'humanitaire et devenir mère Theresa ou l'abbé Pierre. Mon propos n'est pas celui là. Chacun fait comme il peut et au mieux.

Ce que je dis, c'est que réussir à donner du sens à son travail n'est pas forcément une chose aisée. Quand je parle de sens c'est au-delà juste du fait de gagner de l'argent pour vivre ou survivre, c'est au choix. Les entreprises aujourd'hui sont face à un challenge énorme et ont beaucoup de mal.La conséquence c'est que beaucoup de salariés sont frustrés et même souffrent tout simplement. De plus en plus je dirai. Je n'ai pas de statistiques officielles là-dessus mais je le ressens bien lors de discussion avec des clients ou avec les proches qui m'entourent.

Le travail est devenu alimentaire uniquement pour beaucoup. Avant quand on parlait de job alimentaires, on pensait à des métiers peu qualifiés, des contrats précaires. Aujourd'hui le job alimentaires est devenue la norme pour beaucoup. Je travaille parce qu'il faut bien manger, payer son loyer et l'éducation des enfants. Franchement ce n'est pas très réjouissant quand on y pense.

Il me semble que donner du sens à sa vie et à son action est un droit fondamental de l'être humain. C'est légitime, tout simplement. Et si on en demandait trop au travail ? Est ce que la quête de sens ne se situe pas ailleurs ? Questions difficiles et réponses aussi compliquées. On comprend là qu'il n'y a pas de vérités universelles car en réalité tout part de soi.

Tu connaissais toi le brown-out?

« Quand c’est la panne de sens, ça stagne, c’est la panne d’essence. »

Cette citation est de mon crue. Quand on en vient à s’autociter c’est comment ? Ça me fait rire, ça m’éclate. La panne de sens par contre c’est moins rigolo. Se lever le matin sans vraiment savoir pourquoi. Qu’est-ce-que cela va m’apporter? De l’argent? Bien, très bien même, je ne suis pas de ceux qui crachent sur les sous. Vive la tune, de la tune pour tous c’est ça le plan. Mais après? Quelle est l’accomplissement à gagner de l’argent en faisant des choses que l’on aime pas? Ou pire en réalisant des choses qui n’ont aucun sens pour nous?

L’argent permet de se nourrir. OK. Mais si ce que tu fais tous les jours ne te nourrit pas intellectuellement, humainement, socialement, personnellement et osons le dire spirituellement. Qu’est ce qui se passe? C’est la panne d’essence! La panne sèche. Tu stagnes, tu fais du sur place, tu n'avances pas et pourtant autour de toi, ça continue à bouger, tout est mouvement...

Je suis convaincu que c’est dans la nature humaine que de s’accomplir et s’élever. Je nous considère toutes et tous comme des fleurs en perpétuelle éclosion. C’est notre nature profonde d’évoluer. Chacun y mettra la signification qu’il veut. C’est libre, c’est all in, tapis, all inclusive. Souvenez-vous. Le beurre, l’argent du beurre et la crèmerie. Arrêtez de se contenter de. C’est possible, c’est légitime, c’est un droit même, un droit naturel. Pourquoi ? car l'abondance fait aussi de notre nature profonde.

Pour se faire, que faire ? Donner du sens à sa vie, donner du sens à son action, et la je te garantis que ton moteur tournera à plein régime. Même plus besoin d’essence, ta lumière seule suffira.

MaskOff! Bas les masques!

Kévin, ton agent de conscience et d’évolution 🙏

Tous Les Articles
×

Vous y êtes presque...

Nous venons de vous envoyer un e-mail. Veuillez cliquer sur le lien contenu dans l'e-mail pour confirmer votre abonnement !

OK